Postagens

Mostrando postagens com o rótulo Édith Piaf

Invenção de Orfeu UM MONSTRO FLUI NESSE POEMA] (Jorge de Lima)

Imagem
Catástrofe ambiental provocada pela Braskem [ [UM MONSTRO FLUI NESSE POEMA] Um monstro flui nesse poema feito de úmido sal-gema. A abóbada estreita mana a loucura cotidiana. Pra me salvar da loucura como sal-gema. Eis a cura. O ar imenso amadurece, a água nasce, a pedra cresce. Mas desde quando esse rio corre no leito vazio? Vede que arrasta cabeças, frontes sumidas, espessas. E são minhas as medusas, cabeças de estranhas musas. Mas nem tristeza e alegria cindem a noite, do dia. Se vós não tendes sal-gema, não entreis nesse poema.           Invenção de Orfeu, Canto Quarto, poema I

Sous le ciel de Paris (Édith Piaf)

Imagem
Sous le ciel de Paris S'envole une chanson Elle est née d'aujourd'hui Dans le coeur d'un garçon Sous le ciel de Paris Marchent les amoureux Leur bonheur se construit Sur une air fait pour eux Sous le pont de Bercy Un philosophe assis Deux musiciens, quelques badauds Puis des gens par milliers Sous le ciel de Paris Jusqu'au soir vont chanter L'hymne d'un peuple épris De sa vieille Cité Prés de Notre-Dame Parfois couve un drame Oui, mais à Paname Tout peut s'arranger Quelques rayons du ciel d'été L'accordéon d'un marinier L'espoir fleurit Au ciel de Paris Sous le ciel de Paris Coule un fleuve joyeux Il endort dans la nuit Les clochards et les gueux Sous le ciel de Paris Les oiseaux du Bon Dieu Viennent du monde entier Pour bavarder entre eux Et le ciel de Paris A son secret pour lui Depuis vingt siècles il est épris De notre île Saint-Louis Quand elle lui sourit Il met son habit bleu Quand